data•2•perso — OURA

La citoyenneté numérique, entendue comme une gestion réfléchie et proactive des traces laissées dans un environnement numérique, est une compétence-clé pour les institutions de formation du tertiaire d’aujourd’hui, ainsi que pour leurs étudiants et leurs formateurs. Elle couvre des notions de droit, des comportements à adopter, de prises de décisions fondées sur les données, ainsi que des opportunités pédagogiques claires.

Le projet data • 2 • perso qui sera mené conjointement par la HEP|PH FR et la HEP-BEJUNE vise le développement de cette citoyenneté numérique. Les institutions et leurs formateurs seront capables d’identifier les traces à collecter selon une visée pédagogique prédéfinie et un cadre légal explicité, et les étudiants seront capables d’identifier les comportements à adopter et les traces laissées par ces derniers. Concrètement, deux types de traces seront au centre du projet : 1) les traces automatiques et 2) les traces délibérées. Les premières seront collectées via le learning management system (LMS) centralisant les activités de formation. Les secondes seront collectées via des « fiches numériques d’objectivation personnelle » (FNOP) que les étudiants choisirons de remplir.

L’intention pédagogique est la personnalisation de la formation. Les traces collectées seront ainsi un objet d’analyse des compétences, afin de pouvoir 1) réguler les contenus et l’organisation de la formation et 2) informer les étudiants de l’investissement nécessaire et des activités recommandées. Pour passer des données à une information exploitable, deux champs théoriques serviront de support. Premièrement, le data-based decision making (DBDM) permettra l’exploration des données collectées à la lumière de l’intention pédagogique, à l’aide d’une structure d’analyse claire. Secondement, les analytiques de l’apprentissage (LA) ouvriront à des automatisations de certains croisements de données, permettant à l’institution et aux formateurs une plus grandes efficiences dans l’exploitation des données.

Pour mettre en œuvre le projet -Data2Perso- sur une vision à long termes (2019-2024), des formations seront organisées pour les formateurs et les étudiants sur le DBDM et les LA. Des formations seront mises (conférence, apprentissage par expérience, et tutorat par les pairs) en œuvre pour accompagner les formateurs dans la démarche « intention pédagogique -> données à collecter -> analyse à réaliser -> exploitation de l’information ». Finalement, l’institution travaillera à faciliter ce travail de personnalisation des parcours de formation. A court terme (2019-2020), l’objectif est la numérisation d’une partie significative de la formation, avec une identification des traces à collecter pour chaque unité d’enseignement.

–> Découvrir l’application web OURA développée dans le cadre de ce projet.

Equipe

Pierre-François Coen, professeur spécialisé, HEP Fribourg et CRE/ATE

Lionel Alvarez, professeur spécialisé, HEP Fribourg et CRE/ATE

Stéphanie Boéchat-Heer, professeure spécialisée, HEP BEJUNE

Kostanca Cuko, Assistant de recherche, HEP Fribourg et CRE/ATE

N.N. Assistant de recherche, HEP BEJUNE