iJEM

iJEM — Insertion des jeunes musiciens dans les sociétés de musique

Ce projet est issu d’un mandat délivré par la Société cantonale des musiques fribourgeoises et par l’Association fribourgeoise des jeunes musiciens qui souhaitent traiter de la thématique de l’insertion des jeunes musiciens dans les sociétés de musique. Vingt ans après une première étude datant de 2000, les activités des jeunes ont évolué et se sont considérablement diversifiées. Les réseaux sociaux, le rapport au divertissement, la démocratisation de l’accès à la musique, mais aussi la manière dont les jeunes se regroupent, participent à des projets ou s’investissent durablement dans des groupes … sont autant de facteurs qui modulent le rapport qu’ils entretiennent avec la pratique instrumentale ou vocale, en particulier dans le monde des sociétés de musique. En outre, la structure sociale et démographique des ensembles de musique fait apparaître certaines difficultés (relève, présence des jeunes, durabilité de leur engagement …) qu’il s’agit de comprendre pour relever les défis qui se présentent dont la réussite devrait garantir le dynamisme et la pérennité des ensembles de musique. Le mandat va essayer de répondre à plusieurs questions :

  • quels sont les facteurs qui déterminent l’insertion des jeunes musiciens (qui les poussent à rester ou à quitter une société de musique)
  • quels sont les indicateurs de l’insertion des jeunes musiciens et comment peuvent-ils déterminer un niveau d’insertion

Pour répondre à ces questions, différents outils sont développés : le premier permet d’évaluer 18 facteurs regroupés autour de la motivation du sujet, de l’image de la société et de l’adéquation entre ses aspirations et les valeurs promues par la société de musique; le second permet de pondérer le poids de ces 18 facteurs; enfin, en essayant d’évaluer la valeur de 10 facteurs caractérisant l’insertion, le troisième outil permet de situer le répondant par rapport à un sentiment d’immersion ou une immersion proprement dite.

Responsable

Pierre-François Coen